Trouver son style de management

Ne pas avoir à se déplacer pour gagner de l’argent, beaucoup en rêve. Pour ceux qui y arrivent, le plus important atout de travailler de chez soi sera de pouvoir bien accommoder la vie professionnelle à la vie personnelle. Travailler sur internet peut être très motivant, mais lancer une activité chez soi serait bien plus rentable sur le long terme. Pourtant, bien qu’entreprendre à domicile soit bien avantageux, beaucoup hésitent encore à franchir le pas. Fonder une activité signifie être manager, et comme tout lieu de travail, cela impose un style de management adapté. Le style de management définit le manager. C’est la manière dont ce dernier dirige les membres de son équipe afin qu’elle soit capable d’atteindre des résultats fixés. De nos jours, quatre styles de management sont adoptés : le style autocratique, le style paternaliste, le style participatif et le style persuasif.

L’approche autocratique

Le style autocratique est le style qui a le plus été utilisé par les managers dans le temps. Il impose au chef de diriger son équipe en donnant des instructions claires et précises. C’est un style de management qui est efficace uniquement en situation d’urgence. Lorsqu’il y a besoin d’avoir une réaction rapide de la part des collaborateurs, exécuter des ordres sans avoir à discuter en utilisant le style autocratique est à primer. Cependant, à long terme, le management autocratique risque de démotiver les employés ambitieux, à défaut de pouvoir prendre des initiatives.

L’approche paternaliste

Le style paternaliste, lui, est moins rigide que le style de management précédent. Il est basé sur la délégation du travail. C’est un style qui encourage fortement la prise d’initiative et l’autonomie des collaborateurs. Le rôle du manager sera de responsabiliser son équipe en lui donnant l’opportunité de prendre des décisions en résolvant les problèmes survenus euxmêmes. Toutefois, il est à noter que ce style de management est également à éviter sur le long terme, sous peine de laisser trop de marges à l’équipe, ce qui risque de devenir contreproductif.

L’approche participative

Pour ceux qui cherchent à mettre en valeur ses collaborateurs, le style participatif est à prôner. Il s’agit d’offrir à l’équipe tout ce dont ils ont besoin pour réussir leur mission. La décision est toujours prise avec l’avis de chaque collaborateur. Le management participatif se veut de promouvoir la solidarité de l’équipe. Si votre activité est la gestion de projets s’étalant sur le long terme, c’est le style de management idéal, surtout s’il n’y a pas besoin de prendre des décisions rapides. Le dernier et non des moindres, le style de management persuasif est basé sur la prise en compte de l’opinion de chaque collaborateur. Cependant, le manager ne fait que consulter les collaborateurs, mais la décision finale lui revient. Le manager persuasif prend le temps de justifier chacune de ses décisions afin de démontrer l’importance de l’avis de chaque membre de son équipe. Il n’y a pas de style de management idéal. Chacun de ces types de management a son point fort sur une situation déterminée. Le plus important pour réussir à bien mener son équipe, c’est de prendre en considération chaque style de management et de le varier pour motiver les collaborateurs tout en les incitant à être productifs.

Laissez une réponse