Quels sièges choisir pour meubler votre entreprise ?

Il est important d’avoir de bons sièges d’entreprise. En effet, une journée de travail classique dure en moyenne 7h. C’est presque autant de temps passé assis. Saviez-vous qu’une mauvaise posture est responsable de douleurs aux cervicales, de tensions dans le cou et peut mener dans certains cas à une lombalgie ?

En effet, un mauvais fauteuil provoque l’arrondissement de la colonne vertébrale, ce qui provoque une compression des disques intervertébraux, et une posture peu confortable. Selon les statistiques de l’INRS (l’institut national de recherche et de sécurité), les lombalgies représentent 20% des accidents du travail et 7% des maladies professionnelles.

Choisir le bon siège vous permet donc d’entretenir votre santé.

Quel siège adapté à quelle situation ?

  1. Salle d’attente

Si votre entreprise comporte une salle d’attente, alors l’usage de ce support sera occasionnel. Puisque son objectif est d’accueillir des personnes et de les réceptionner en prévision d’un rendez-vous, le confort et le design du fauteuil sont importants. En effet, c’est le premier contact que votre client a avec vous. Il appréciera d’être bien reçu.

  • Salle de réunion

Concernant les salles de réunion, l’utilisation des fauteuils est de courte durée. En effet, le principe d’une réunion étant de rassembler une équipe pour faire des échanges réguliers, il est important d’être installé de façon à être productif et à l’écoute. Pour cela, optez pour des chaises stables, sans roulettes, à l’assise rembourrée, qui vous permettent de rester dynamiques.

  • Bureaux

Enfin, il est important que chaque employé possède son propre fauteuil, réglé selon ses préférences, lui permettant de rester en position statique pendant de longues heures. Mais comment faire le bon choix ?

Qu’est-ce qu’un bon siège de bureau ?

Au-delà du confort et de l’esthétisme qu’apporte un siège de bureau, d’autres critères rentrent en jeu. Il doit être possible de régler la hauteur de l’assise, de façon à ce que les pieds soient posés à plat au sol, et que les genoux forment un angle à 90°C. Concernant les accoudoirs, ils doivent être ajustables à la hauteur des coudes. De plus, il faut pouvoir régler l’inclinaison du dossier, de façon à être droit et face à son bureau, ce qui permet de suivre la courbe naturelle du corps, de sorte qu’il y ait un bon soutien des lombaires lorsqu’on s’installe. Enfin, l’assise du siège doit être pivotante afin d’améliorer la mobilité de la personne assise.  Ainsi, si la personne est correctement installée, elle ne doit pas avoir de gêne pour effectuer ses mouvements.

Pour aller plus loin : investir dans des accessoires

En complément d’un siège adapté, retrouvez notre sélection d’accessoires dont l’utilisation vous permettra de corriger votre posture.

Si vos pieds ne touchent pas le sol, ou que vous avez tendance à croiser les jambes (ce qui peut entraîner sur le long terme une scoliose), optez pour un repose-pied. Si vous avez tendance à vous voûter, assurez-vous d’avoir un écran fixe qui soit ajusté à la bonne hauteur. Enfin, si vous travaillez toute la journée sur votre ordinateur, pensez aux souris et aux claviers ergonomiques qui limitent les flexions de vos poignets.

Pour conclure, afin de prévenir les douleurs de dos, nous vous conseillons d’être vigilant lors de l’ameublement de votre entreprise en fonction de vos divers besoins et d’investir dans du matériel de qualité, permettant à votre équipe d’adopter la meilleure posture.

Laissez une réponse