Nos conseils pour établir une relation de confiance avec ces clients

Gagner la confiance de ses clients est un enjeu de taille. Les effets bénéfiques comprennent la fidélisation des acheteurs. L’avantage ultime  est d’atteindre la synergie entre les consommateurs et la marque : avec des clients fidèles qui deviennent de véritables ambassadeurs du produit. Mais la confiance se mérite et s’acquiert plus lentement qu’elle ne se perd. Voyons comment instaurer et maintenir une relation de confiance avec votre clientèle.

Dans le monde des affaires, la confiance qu’est-ce que c’est ?

La confiance facilite les échanges et donc les transactions. Les acquéreurs peuvent comparer les prix et les avis avec beaucoup de précision actuellement. Pour conserver cette clientèle, il est nécessaire d’établir une relation basée sur la confiance réciproque acquise grâce à la satisfaction et la relation humaine qui s’est tissée autour du produit et de la marque.

Quelles étapes pour instaurer la confiance ?

Si vous connaissez bien vos clients et leurs habitudes, vous pourrez agir à chaque preuve de confiance qu’ils vous donnent lorsqu’ils complètent les questionnaires ou en donnant leur adresse mail. Prenez garde à infobésité : c’est-à-dire à ne pas les submerger de messages trop nombreux. Les principaux services pour collecter les informations et promouvoir cette confiance sont :
– Le community management : il comprend toutes les communications sur les réseaux sociaux pour acquérir de la visibilité. Ces fonctions spécialisées peuvent être sous-traitées. Des entreprises indépendantes proposent la prise en charge du blog et du site web et peuvent même définir la stratégie numérique en fonction de l’objectif recherché : par exemple l’augmentation du taux de conversion des clics en achats.
– Le CRM , Management de la relation client dispose d’outils logiciels pour suivre les statistiques afin de personnaliser les services. Dans le cadre très concurrentiel d’un commerce en ligne, c’est indubitablement le degré de connaissance du bon client et la réactivité du commerçant qui fera la différence.

Qu’est-ce qui va impacter négativement cette stratégie ?

Il ne faut pas uniquement s’intéresser aux réseaux sociaux dans la construction de la réputation et de la confiance. Les internautes continuent à croire les sites web des marques et à s’informer sur les principaux circuit de communication et moteurs de recherche. Simultanément aux messages postés sur les réseaux qui ont pu perdre en crédibilité à l’ère du Web participatif 2.0. où les blogueurs influents sont parfois plus présents que les acheteurs et les messages répétitifs. En somme, la relation de confiance est bien un facteur clé du succès de l’entreprise. Conserver le chaland coûte moitié moins cher que les campagnes d’acquisitions de clients. Mais elle nécessite une stratégie sur la durée et non court-termiste qui se joue sur tous les canaux de communications. A commencer par la collecte respectueuse des statistiques d’achat et au final grâce à un service après-vente à l’écoute du client qui sera le plus sûr moyen d’améliorer l’image de l’entreprise.

Laissez une réponse