Quels sont les métiers du contrôle qualité de production ?

Directement subordonné au responsable qualité de l’usine, la personne chargée du contrôle du domaine qualité possède un périmètre de responsabilités clairement défini. Quels sont les différents domaines de compétences liés à ce métier devenu incontournable dans de nombreux secteurs de production ?

Quel est le rôle d’un contrôleur qualité de production ?

Le contrôleur interagit avec les différents services d’un site de production. Il collabore ainsi avec le bureau d’études, l’équipe de maintenance, les techniciens et responsables de production sans oublier les différents opérateurs. Son rôle consiste, en premier lieu, à réaliser des audits destinés au contrôle et à la vérification des marchandises délivrées par les fournisseurs. Ces dernières doivent être conformes à des exigences fixées par l’entreprise. En plus de vérifier la conformité de la matière première, le contrôleur va également s’attacher à vérifier chaque étape du processus de production. Ces actions vont se décliner en prélèvements, prises de mesure et tout autre contrôle qui permet d’attester de la conformité des produits.

Le contrôleur va s’attacher à contrôler la conformité des caractéristiques physiques du produit (dimensions, aspect, forme) et chimiques (composition et dosage). Le champ d’intervention de ce professionnel ne se limite pas exclusivement aux produits crées au sein de l’usine. Ses tests et analyses s’appliquent aussi sur toutes les machines et outils de production. Ces derniers jouent un rôle crucial dans la conformité de chaque produit fabriqué. Dans l’hypothèse où les résultats ne se révèlent pas conformes, le contrôleur va mener des investigations plus approfondies sur l’origine et les causes des dysfonctionnements constatés. De cette analyse va découler des solutions correctives.

Le suivi qualité entreprise : une nécessité absolue pour tout type d’industrie

L’univers de l’industrie est régi par de nombreuses normes applicables dans les domaines de la sécurité, de l’hygiène ou encore de la qualité. Le contrôleur va notamment être en charge de surveiller et de contrôler le strict respect de celles-ci au sein de l’usine. En cas de dysfonctionnements graves avérés, celui-ci a même le pouvoir, en concertation avec son responsable, de faire cesser la production en attendant la résolution du problème. Il faut savoir qu’une telle situation a un lourd impact sur la productivité et la rentabilité de l’usine. Il est, par conséquent, urgent d’apporter des solutions correctives à brèves échéances.

Parmi les autres tâches qui lui incombent, le contrôleur a en charge la mise en œuvre des processus et de l’ensemble des techniques de contrôle de la qualité au sein de l’activité. Pour cela, il suit un protocole qui a été élaboré au préalable par la direction de l’entreprise. Le métier se caractérise aussi par une part significative de rédaction de documents. En effet, ce spécialiste a pour mission d’établir les comptes rendus de ses contrôles et analyses et de les transmettre à la direction en vue de résoudre tout dysfonctionnement éventuel. Il se doit de proposer de toutes nouvelles procédures et de mettre en place des actions préventives et correctives judicieuses pour optimiser le fonctionnement du centre de production.

Laissez une réponse