Entrepreneur – entretenez vos locaux pour éviter des coûts supplémentaires

En tant qu’entrepreneur, nous sommes responsable des locaux dans lesquels nous exerçons notre activité. A l’inverse de locations pour particuliers dont les coûts d’entretiens du mobilier (salle d’eau, sols etc.) et de l’appartement sont pris en charge par le propriétaire, dans le cas des locations professionnelles, ces coûts sont de la responsabilité des occupants.

Cela implique donc par exemple, en cas de fuites endommageant vos murs suite à un mauvais entretien de vos locaux, vous devez prendre en charge tous les coûts liés à la réparation.

De même, le code du travail structure des règles afin de limiter les risques professionnels liés au manque d’hygiène – les entreprises sont donc soumises à des obligations pour leurs locaux et notamment afin de les maintenir dans état constant de propreté.

Nettoyage professionnel – Eviter les coûts supplémentaires

Ainsi, pour se prémunir de coûts supplémentaires liés à la l’usure de vos locaux et au manque d’entretien, ainsi qu’à un éventuel accident du travail lié à un manque d’hygiène – il est important de nettoyer vos locaux très régulièrement.
Chaudière, canalisations, sols, salles d’eau… l’intégralité de vos équipements, sols et surfaces doivent être passés au crible.

Le type de produits d’entretien à utiliser

Un nettoyage professionnel est donc requis. Des produits d’entretiens spécifiques sont à utiliser suivant le type de pièce et d’entreprise. Ainsi, pour les sanitaires, des déboucheurs de canalisations, désodorisants, et nettoyants / détartrants sont recommandés. Pour les sols, des nettoyants décapants, ainsi que des détergents et cires sont à utiliser. Enfin, globalement, pour l’intégralité des locaux, des virucides, germicides, bactéricides sont indispensables, pour limiter le risque de transmissions de maladies et donc des risques professionnels.

En somme, gardez à l’esprit qu’en faisant bien attention au nettoyage de vos locaux, vous pourrez leur assurer pérennité et limiter les risques de dommages et donc de coûts supplémentaires.

Laissez une réponse