Bien choisir l’éclairage de ses locaux

Que ce soit pour le bien-être des salariés ou le confort des clients, l’éclairage est un élément primordial auquel il faut être très attentif.

Pour l’optimiser, quelques bases sont à respecter.

La clé d’un éclairage agréable réside dans l’équilibre : il faut éclairer suffisamment sans éblouir. Pour cela, il est important d’avoir une source de lumière naturelle comme une vitrine, une fenêtre ou une baie vitrée.

L’éclairage artificiel, quant à lui, doit créer une ambiance qui correspond à votre entreprise. Atmosphère intimiste, naturelle, chaleureuse,… N’hésitez pas à jouer avec la lumière !

A savoir qu’une faible luminosité incitera au calme, alors qu’un éclairage intense agira comme stimulateur. Les postes de travail, et plus particulièrement ceux qui possèdent un écran d’ordinateur doivent faire l’objet d’une attention particulière car ils décuplent la fatigue oculaire.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

La première étape consiste à se poser les bonnes questions : pour qui éclairer, et dans quel but ? Une fois ce bilan établi, vous aurez une vision plus globale de l’éclairage qu’il vous faut. Deux types d’expositions sont possibles, et même complémentaires : l’éclairage direct et indirect. Les plafonniers, spots et tubes néons intégrés au plafond constituent l’éclairage direct, alors que l’éclairage indirect est composé de lampadaires, appliques et lampes sur pied. A vous de mixer les ambiances pour obtenir le résultat escompté.

Que dit la loi ?

L’éclairage dans le milieu professionnel est régi par la loi, et notamment par le décret  n°83-721 du 2 août 1983 complétant le Code du Travail 83-721. Autre élément à prendre en compte : les luminaires doivent répondre aux normes européennes harmonisées de la série NF EN 60-598.

Vous voilà désormais éclairés et prêts à faire entrer la lumière dans vos locaux !

Laissez une réponse