Conseil pour éviter les erreurs de recrutement

Quand une entreprise recrute, il existe des procédures à respecter pour ne pas se tromper : en effet, des erreurs de recrutement peut coûter très cher à une société mais rassurez vous, il existe des moyens fiables de les éviter. Voici un guide pour vous aider dans votre démarche et optimiser votre recrutement dans les règles de l’art.

La sélection des candidatures : une étude attentive des CV et des lettres de motivation

Une fois que l’offre d’emploi sera publiée sur les différents médias, vous allez recevoir une grande quantité de candidatures. Dans un premier temps, commencez par faire un tri : mettez de côté les profils dont la formation et l’expérience correspond le plus au poste sans pour autant faire l’impasse sur les CV qui font preuve de polyvalence et d’adaptation sur différentes tâches.

Oubliez les CV dont la mise en page laisse à désirer, avec des fautes d’orthographe et dont les tournures grammaticales rendent désagréable la lecture.

La rencontre lors de l’entretien : ne tombez pas dans le piège des questions / réponses toutes faites

Les entretiens d’embauche sont devenus très prévisibles, à la fois pour les recruteurs et pour les candidats. Les  questions les plus connues sont très répandues et on peut les trouver partout sur Internet. Il en va de même pour les tests de personnalité, les tests d’aptitude ou les tests psycho technique.

Pour éviter de tomber dans les stéréotypes, le mieux est de privilégier un échange naturel, sans aucun artifice et de discuter comme si vous le faisiez avec un collaborateur. Vous pourrez ainsi avoir des réponses spontanées et pourrez mieux cerner les avantages du candidat à intégrer ou non votre entreprise.

Posez lui des questions sur des mises en situation, les tâches qu’il a occupé précédent, les raisons qui ont motivé son départ et les raisons pour lesquelles il s’intéresse à votre société.

Enfin, n’hésitez pas à consulter son profil sur les réseaux sociaux professionnels tels que Video et LinkedIn, vous pourrez ainsi connaître les structures dans lesquelles il a collaboré et vérifier ses références professionnelles auprès de ses anciens responsables.

Laissez une réponse