3 choses à connaître sur le métier de conseiller en gestion patrimoine

Le métier de conseiller en gestion du patrimoine consiste à accompagner les particuliers et les dirigeants d’entreprise dans leurs choix concernant les décisions patrimoniales mais aussi à être à leurs côtés pour les aider à comprendre leur patrimoine, à le maîtriser et à l’optimiser. Mais pour de nombreux lecteurs, la notion de patrimoine reste floue. Nous vous proposons de revenir dans ce court article sur les différents éléments constitutifs du patrimoine.

Le conseiller en gestion du patrimoine peut intervenir sur 3 types de patrimoine

Dans le cadre privé, le patrimoine est constitué d’actifs et de passifs. Les actifs privés rassemblent l’immobilier d’usage, l’immobilier de rapport/locatif, produits bancaires, placements financiers, assurances-vie… Le passif regroupe les dettes contractées pour l’achat d’une résidence principale, par exemple.

On distingue du patrimoine privé, le patrimoine professionnel. Les actifs professionnels sont constitués de la valeur de l’entreprise, qu’elle soit individuelle ou sous forme de société (SARL, société anonyme…). Le passif professionnel rassemble les emprunts contractés dans l’exercice de la profession.

Enfin, on distingue dans le patrimoine social, les actifs constituant une épargne salariale, des droits à la retraite et le passif social essentiellement composé des impôts (impôt sur le revenu, ISF, prélèvements sociaux, droits de succession…).

Les Conseillers en gestion du patrimoine interviennent donc dans les trois phases principales de la vie du patrimoine : constitution, développement et transmission. Il n’est pas facile aujourd’hui de s’y retrouver en matière de patrimoine, d’investissements et de finances. L’appui d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) devient donc essentiel pour tous ceux qui veulent faire les bons choix.

 

 

Laissez une réponse